Position et appareillage dentaire

Toute infection peut entraîner une complication sur une articulation, que ce soit directement, si il s’agit d’une infection qui « ronge » une partie de l’articulation, soit indirectement.

Par exemple, une infection dans une zone très proche de la mâchoire peut avoir des répercutions sur la mâchoire elle-même.

Une boule anormale, placée au mauvais endroit, infectée donc enflée, peut mécaniquement conduire votre mâchoire à éviter cette douleur en se positionnant autrement (le fameux reflexe d’évitement), ou même gêner directement le bon fonctionnement de votre mâchoire.

Une simple prise de sang permet de savoir si vous avez une infection en général, parfois il faudra faire effectuer un prélèvement sur la zone concernée pour en avoir le cœur net.

Les agénésies et malpositions innées

La nature ne fait pas toujours très bien les choses.

Certaines personnes auront des dents très mal implantées depuis toujours et certaines dents même qui n’auront pas poussé – ce sont les agénésies dentaires.

D’autres personnes ont aussi eu des naissances difficiles avec le cordon ombilical autour du cou, ou une présentation de la tête qui n’était pas correcte durant leur naissance. Leur cou et/ou leur tête de bébé à été « tordue »pendant l’accouchement, et dans les trois premiers mois de la vie, un praticien compétent dans ce domaine peut « remettre les choses en place » et alors tout ira bien.

Sinon, l’enfant va grandir avec son cou ou sa tête tordue et ça pourra avoir une conséquence sur la façon dont ses mâchoires vont grandir avec lui.

Évidemment, si la mâchoire est mal fichue au départ pour cette raison due à la naissance ou pour une raison « génétique » ou tout simplement parce que vous êtes nés comme ça, vos dents vont pousser et s’emboiter en suivant ce déséquilibre.

Ainsi vous serez comme la tour de Pise, mais vous ne vous en rendrez compte que si le SADAM fait son apparition, ou si votre mâchoire fait déjà des petits bruits étranges quand vous ouvrez ou fermez la bouche.

Vous serez en quelque sorte équilibré dans votre déséquilibre, votre corps se sera « adapté » au fil du temps, et vous n’en souffrez pas, ou du moins vous n’en avez absolument pas conscience et jusque là, tout allait bien

L’appareil dentaire

L’orthodontie est un moyen de pouvoir replacer les dents avec différentes techniques et appareils.

Il existe les traditionnelles bagues, visibles ou non, et puis une méthode invisible faite avec des gouttières qui vont petit à petit déplacer vos dents.

Les professionnels nous disent que l’orthodontie ne présente aucun danger.

Nous avons par contre beaucoup de cas de SADAM ayant été déclenchés par un traitement d’orthodontie, surtout quand des dents ont été arrachées « pour faire de la place ».

Quand on y réfléchi un peu, il n’y a, en médecine, aucun acte, ni aucune opération anodine.
Faire bouger un équilibre dentaire peut, si le traitement ne tient pas compte de nos mâchoires, perturber cet équilibre et emmener à un SADAM.

Il est regrettable que ces traitement, qui, si ils sont bien conduits peuvent même résoudre un SADAM, puissent en déclencher un.

Nous interpellons les soignants sur la nécessité d’une approche conjointe entre un praticien de la mécanique du corps et des muscles (ostéopathe, kinésithérapeute..), un radiologue et un orthodontiste durant ces traitements.

Les conséquences sont parfois dramatiques, soyez prudents avec notre corps.