Les problèmes de mastication

Quand on a les dents qui ne s’emboitent pas bien, on n’arrive pas à mastiquer correctement les aliments.

Soit parce que certaines dents sont trop hautes (sur-occlusion) soit parce qu’elles sont trop basses (sous-occlusion) soit carrément parce que toute la mâchoire est trop en arrière (classe 2 d’Angle), trop en avant (classe 3 d’Angle) ou encore de travers (latérodéviation à gauche ou à droite). Des fois on aura même un «mix» des problèmes.

La mâchoire peut être trop en avant et trop à droite, etc.

Et le plus coquin des problèmes, c’est quand la mâchoire bascule en s’enfonçant, là encore ça peut être en s’enfonçant à droite ou à gauche ou encore vers l’avant ou l’arrière. Un peu comme le Titanic, qui a coulé en s’enfonçant vers l’arrière, nous on peut faire la même chose en arrière ou en avant avec notre mandibule.

On peut donc observer plein de cas différents pour lesquels les dents ne vont pas bien s’emboiter, que ce soit à cause des dents elles mêmes, ou à cause de la mâchoire.

On verra tout ça dans les causes. Point 9

Mais voilà déjà à quoi ça peut ressembler.

Pour les Classes d’Angle (le nom de celui qui a inventé cette façon de classifier)
• Classe I c’est la position normale
• Classe II c’est en arrière
• Classe III c’est en avant (on dit aussi prognathe)
Les latérodéviations de la mandibule c’est juste la mâchoire de travers, comme ça :

Et pour le reste il y aura ce que nos praticiens appellent des «béances», des genres de trous en somme : ce sont les endroits où nos dents ne se touchent pas. On parle de béance antérieure (devant) quand les dents de devant sont très espacées, comme ça.

On parle de béance postérieure quand il manque des dents à l’arrière, soit qu’elles ont été fabriquées ou bricolées trop basses, soit franchement quand il n’y en a plus.

Évidemment, il existe des mix possibles de ces situations : dents qui ne touchent plus à gauche ou a droite ou qui touchent seulement devant ou derrière etc.

Encore une fois, la position des dents étant le reflet de la position de la mâchoire, votre praticien verra ce que vous lui montrez, en fonction de la position prise par votre mâchoire.

Mais des fois il y des gens qui naissent avec ça. On verra les causes possibles.

Quand les mâchoires sont bien en place et que le système fonctionne bien, il est toujours possible de corriger la position des dents pour vous permettre de conserver une mâchoire qui fonctionne bien et éviter les récidives.

cas de béances traitées en orthodontie

Il est évident qu’avec des dents qui ne s’emboitent pas bien il devient extrêmement difficile, voire pour certains, impossible, de mâcher correctement, et donc de s’alimenter et de digérer correctement.